Dès la fin 2016, deux mois après le passage dévastateur du cyclone Matthews, nous étions sur place avec un premier lot de voiles, moteurs hors bord, filets et autres engins de pêche. Il convient de préciser que les pêcheurs travaillent principalement à la voile.Mais ceci était largement insuffisant, aussi avons-nous décidé de collecter davantage de matériels pour les pêcheurs.

            Grâce à une grande mobilisation de nos amis, nous avons pu envoyer, en octobre 2017, un container avec 7 tonnes de matériel dont 250 voiles, une vingtaine de moteurs hors bord, une machine à coudre pour les voiles, un groupe électrogène, et tout ce qu’il fallait pour ouvrir un atelier de réparation et de fabrication de voiles neuves. L’idée était en effet d’ouvrir un atelier de voilerie, ce qui aurait créé des emplois.

            Un certain nombre de retards dûs au dédouanement du container, à la réparation de la machine à coudre qui avait pris l’eau, etc .. fait que nous n’avons pu présenter ce projet aux pêcheurs qu’au printemps 2019. Ils se sont montrés très intéressés pour la réparation des voiles, mais l’ouverture de la voilerie traîne, faute semble-t-il d’un manque d’organisation et de motivation. Nous avons conditionné l’envoi d’un maître voilier comme formateur pour relancer ce projet à une demande plus affirmée, mais actuellement ce projet est en panne.

            Si le projet reprenait vie, le budget à prévoir pour l’infrastructure de l’atelier, l’envoi et le séjour du formateur serait de l’ordre de 5.000€.

Capturer 1
Capturer 1

Capturer 1
Capturer 1

1/1
OF 15 septembre 2017
ParisNormandie-25 septembre 2017
lettre d'information de l'Ambassade de F
ParisNormandie-page-002
OF 4 mai 2017
ParisNormandie-page-003

Articles de journaux

Logo EHFA proposition (sep 2019).png